Conduite en sécurité des chariots élévateurs en carrière

  • Identifier la signalisation et les règles principales d’un plan de circulation
  • Repérer les principaux organes et les équipements d'un chariot élévateur et les principes de fonctionnement
  • Prendre les précautions nécessaires pour la sécurité lors de l'arrêt
  • Réaliser une mise en route et une fin de poste en toute sécurité
  • Identifier les risques inhérents au fonc-tionnement d'un chariot élévateur sur un site de carrière
  • Respecter les règles de conduite en sécurité

Appliquer les techniques de conduite en sécurité d'un chariot élévateur en carrière

Conducteurs d'engins non débutants, déclarés aptes médicalement à la conduite d'engins de chantier et sachant lire et écrire

Etre apte à la conduite d’engins de chantier

Durée

  • La durée de cette formation est de 2 jours :
    • un jour de théorie pour l'ensemble des participants
    • un jour de pratique pour un groupe de 3 personnes au maximum sur le chariot élévateur
  • NOTA :
    • 12 personnes maximum pour la formation théorique et les tests théoriques
    • 6 personnes maximum par jour pour les tests pratiques
  • Chaque participant sera présent  16 heures.

Effectif

  • Le nombre de stagiaires ne pourra pas être supérieur à 12
  • Pour l’organisation de la partie théorique, de la formation pratique et des tests théoriques et pratiques, voir la rubrique « DUREE ».

Formateur spécialisé en conduite, ayant fait l’objet d’une procédure de qualification

Exposés
Echanges
Conduite individualisée avec correction du formateur

1- Les devoirs et responsabilités des conducteurs

  • Les bases du Code de la route et du plan de circulation de la carrière ou du site
  • Obligations découlant de l'article L 1° du code de la route sur l'imprégnation alcoolique
  • Les prescriptions et textes réglementaires applicables
  • Les équipements de protection individuelle (EPI) du conducteur
  • Les responsabilités et pénalités encourues

2- Technologie du chariot élévateur

  • Les différents organes
  • Description et terminologie
  • Chaîne cinématique et principe de fonctionnement du chariot élévateur
  • Transmission et circuit de freinage

3- Mise en route et fin de poste

  • La préparation à la mise en route
    • L'inspection visuelle des différents éléments du chariot (châssis, boulonnerie, amorces de rupture, pneus, fuites…)
    • Contrôle de l’état général du chariot élévateur (contrôles visuels, niveaux…)
    • La mise "sous tension" : interprétation des symboles du tableau de bord, pictogrammes…
    • Mise en route du moteur
    • Vérification des freins, direction de secours et équipements hydrauliques.
  • Les précautions lors de l'arrêt (arrêt normal ou pour intervention d'entretien)
    • Le stationnement du chariot (horizontalité).
    • Le positionnement des équipements
    • La mise en œuvre des sécurités (leviers au point mort, "mise en sécurité").
    • La procédure d'arrêt moteur.
    • La consignation.
    • Compte rendu des anomalies

4- Les risques inhérents au fonctionnement et à l’utilisation du chariot élévateur

  • Les risques mécaniques engendrés par les parties mobiles
  • Le risque électrique, branchements électriques des batteries.
  • Les risques chimiques liés aux produits (graisses, carburants...).
  • Les risques physiques liés aux circuits hydrauliques et au gonflage des pneus.
  • Le risque incendie/explosion.

5- Les règles de conduite en sécurité

  • Les règles générales de sécurité
  • Les règles particulières de sécurité liées au chariot élévateur.

6- Pratique de la conduite

  • Exercices d'application en fonction des différentes tâches à réaliser.

Une attestation individuelle de fin de formation est remise à chaque participant
Pour les conducteurs reconnus aptes, Ceficem délivrera un avis permettant à l’employeur d’établir une autorisation de conduite limitée aux engins, aux travaux et éventuellement aux sites concernés dans le respect de l’ensemble des conditions réglementaires complémentaires liées à son secteur d’activité (décret n° 98-1084 du 02/12/98 ou RGIE pour les industries extractives).

L’ensemble des équipements de protection individuelle nécessaires à la conduite des engins selon les risques (casques, baudriers ou vêtements réfléchissants, chaussures de sécurité, lunettes de sécurité et protections antibruit en cas de nécessité)
Une tenue de travail adaptée

Informations

  • 5.00 jours (35.00 h)
  • Nous consulter
Ref : 1238
Demande d'informations