CACES® Engins de chantier R372m - Tests sans formation préalable

  • Identifier la signalisation et les règles principales du code de la route
  • Identifier les devoirs et responsabilités d'un conducteur d'engin et respecter les prescriptions et textes réglementaires pour les secteurs considérés
  • Repérer les principaux organes et les équipements d'un engin et les principes de fonctionnement
  • Prendre les précautions nécessaires pour la sécurité lors de l'arrêt (normal ou pour entretien)
  • Réaliser une mise en route d'un engin de chantier en toute sécurité
  • Identifier les risques inhérents au fonctionnement de l'engin (mécaniques, électriques…)
  • Respecter les règles de conduite communes et spécifiques à la (aux) catégorie(s) concernée(s)
  • (le cas échéant) Manœuvrer un engin télécommandé en toute sécurité

Passer les tests théoriques et pratiques afin d’obtenir ou de renouveler le CACES® Engins de chantier de la (des) catégories(s), à préciser parmi celles indiquées page suivante, permettant à l'employeur d'établir une autorisation de conduite sous réserve des dispositions réglementaires complémentaires

Attention ! Certaines catégories ne sont pas disponibles en centre de formation. Nous consulter

Conducteurs d'engins non débutants, déclarés aptes médicalement à la conduite d'engins de chantier, sachant lire et écrire, et ne nécessitant pas le suivi d’une formation de préparation
Conducteurs d’engins titulaires d’un CACES® en fin de validité

Etre apte à la conduite d’engins de chantier
Savoir lire et écrire

Durée

  • 1 heure en groupe et en salle pour les tests théoriques
  • 1 heure par CACES® (par conducteur et par catégorie) pour les tests pratiques sur le terrain, soit 6 CACES® maximum pour un jour de test

Effectif

  • Pour la formation théorique et les tests théoriques, le nombre de stagiaires ne pourra pas être supérieur à 12
  • Pour la formation pratique et les tests pratiques, le nombre de stagiaires sera au maximum de 6 personnes par journée pour une catégorie d’engins

conduite d’engins, ayant fait l’objet d’une procédure de qualification
Testeur CACES® certifié

Catégories :

Cat. 1 :     Tracteurs et petits engins de chantier mobiles (tracteurs agricoles jusqu'à 50 CV, mini-pelles jusqu'à 6 tonnes, mini-chargeuses jusqu'à 4,5 tonnes, moto-basculeurs jusqu'à 4,5 tonnes, mini-compacteurs jusqu’à 4,5 tonnes…)
Cat. 2 :     Engins d'extraction et/ou de chargement à déplacement séquentiel (pelles, engins de fondations spéciales, de foration, de travaux souterrains…)
Cat. 3 :     Engins d'extraction à déplacement alternatif (bouteurs, tracteurs à chenilles…)
Cat. 4 :     Engins de chargement à déplacement alternatif (chargeuses, chargeuses pelleteuses…)
Cat. 5 :     Engins de finition à déplacement lent (finisseur, machines à coffrages glissant, gravillonneurs…)
Cat. 6 :     Engins de réglage à déplacement alternatif (niveleuses)
Cat. 7 :     Engins de compactage à déplacement alternatif (compacteurs…)
Cat. 8 :     Engins de transport ou d'extraction-transport (tombereaux, décapeuses, tracteurs agricoles de plus de 50 CV…)
Cat. 9 :     Engins de manutention (chariots-élévateurs de chantier ou tout terrain)
Cat. 10 :   Conduite hors production : déplacement, chargement, déchargement, transfert d'engins sans activité de production (porte engin), maintenance, démonstration ou essais

Questionnaire QCM en salle
Grille d'évaluation par catégorie, en situation réelle de travail avec les engins des catégories spécifiées

1- Connaissances de base du code de la route

  • Identification et connaissance de la signification des panneaux de signalisation routière, de tous les signaux relatifs aux intersections et aux régimes de priorité, des lignes de signalisation au sol des voies de circulation.
  • Connaissance des règles fondamentales liées aux manœuvres particulières
  • Véhicules

2- Devoirs et responsabilités des conducteurs d’engins de chantier

  • Obligations découlant de l'article L. 1er du code de la route sur l'imprégnation alcoolique
  • Les prescriptions des textes réglementaires, pour les secteurs considérés, aux engins de chantier : circulation, examens, vérifications, travaux au voisinage des lignes électriques
  • Les risques spécifiques dus aux travaux en tranchée
  • Le port des protections auditives
  • La recommandation "L'utilisation des engins de chantier" de la CNAM
  • Les catégories d'engins susceptibles d'être confiés à un salarié selon l'autorisation de conduite
  • Les informations spécifiques à un chantier (nuit, bord d'eau, souterrain, sur ouvrages d'art…)
  • Les responsabilités et pénalités encourues

3- Technologie et connaissance de l’engin de chantier

  • Les différents organes
  • La préparation à la mise en route
  • Les précautions lors de l'arrêt (arrêt normal ou pour intervention d'entretien)

4- Risques inhérents au fonctionnement de l’engins

  • les risques mécaniques engendrés par les parties mobiles dans la chaîne cinématique et les différents circuits : lubrification, refroidissement, alimentation en air, circuit carburant
  • le risque électrique, les différents branchements électriques, les batteries, l'assistance au démarrage
  • les risques chimiques liés aux produits (graisses, solvants, nettoyants, peintures, carburants…).
  • les risques physiques liés aux circuits hydrauliques au gonflage des pneus
  • le risque incendie/explosion, production d'hydrogène lors de la charge des batteries, extincteur
  • les risques spécifiques lors d'opération de levage, d’élévation de personnes, de chargement, déchargement, transport (arrimage, stabilité), notamment pour la catégorie 10

5- Les règles de conduite

  • Les règles générales de sécurité (communes à toutes les catégories d'engins de chantier)
  • Les règles particulières de sécurité liées à chaque catégorie d'engins
  • Catégorie 10 (le cas échéant)
  • Option "conduite d'engins télécommandés" (le cas échéant)

Une attestation individuelle de fin de formation est remise à chaque participant
Délivrance d’un CACES® et d’un modèle d’autorisation de conduite pour les participants ayant réussi les tests

L’ensemble des équipements de protection individuelle nécessaires à la conduite des engins selon les risques (casques, baudriers ou vêtements réfléchissants, chaussures de sécurité, lunettes de sécurité et protections antibruit en cas de nécessité)
Une tenue de travail adaptée

Informations

  • 1.30 heures
  • Certifiante
  • Nous consulter
Ref : 1205
Demande d'informations