Travail et circulation en hauteur

Travailler et circuler en hauteur en toute sécurité

Code du travail : article R.4223-106 – RGIE : Décrets N°92-717 du 23/07/1992 et N°95-694 du 03/05/1995

Personnels appelés à travailler ou à circuler en hauteur

Être apte médicalement

  • Analyser l’environnement de travail
  • Vérifier les matériels utilisés pour le travail en hauteur et les conditions de leur mise hors service
  • Créer des points d’ancrage et ligne de vie provisoire
  • Identifier et utiliser les différents stop-chute, équipements de sécurité et harnais
  • Repérer les accès en hauteur et les positions de travail selon le site
  • Réagir face à une situation dégradée

Formateur spécialisé en travaux en hauteur, ayant fait l’objet d’une procédure de qualification

Exposés
Exercices pratiques en binôme adaptés à l’activité de l’entreprise
Analyse et actions correctives par le formateur

1- Formation théorique

  • Notions réglementaires :
    • définitions du travail et de la circulation en hauteur
    • réglementation nationale et européenne
    • responsabilités pénale et civile
    • droits et devoirs de chacun
  • Calcul théorique d’une chute et facteur de chute selon les sites et les types de travaux
  • Protection individuelle et collective : caractéristiques et résistance du matériel de sécurité (stop chute sur corde et à rappel automatique)
  • Modes opératoires de l’intervention en hauteur

2- Formation pratique

  • Réglage du harnais (sangles, ajustement, suspension attache dorsale et sternale)
  • Utilisation des EPI
  • Création  et règles d’utilisation de ligne de vie provisoire
  • Mise en place de points d’ancrages temporaires
  • Exécution des différentes techniques de déplacement et travail sur site
  • Interventions spécifiques adaptées à l’activité de l’entreprise dans le cadre de l’exploitation, du nettoyage, de l’entretien et des travaux de maintenance des installations :
    • pour les carrières de roches massives : tapis, broyeur, trémie, silos (à l’extérieur), front de taille…
    • pour les carrières de roches alluvionnaires : tapis, broyeur, trémie, silos (à l’extérieur), matériel flottant…
    • pour le BPE et  l’industrie du béton : trémie, silos (à l’extérieur)…
  • Vérification du matériel après utilisation :
    • les modes de vérification
    • la mise hors service
  • Mise en sécurité d’une personne en difficulté

Une attestation individuelle de fin de formation est remise à chaque participant

Ses Équipements de Protection Individuelle nécessaires (harnais, longe double absorbeur, crochets autoverrouillables, corde antichute, sangles d'ancrage, connecteurs, casque…). Une tenue de travail adaptée

Informations

  • 2.0 jour(s) (14.0 h)
  • Nous consulter
Ref : 2455
Demande d'informations
Waiting...